Logo_C&C_New.png

Nous contacter

Tél. : +33 (0) 9 83 09 80 30

E-mail : contact@ccbranding.fr

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - Black Circle

© C&C Branding 2019

ACCUEIL       I       PROJETS       I       AGENCE       I       NEWS       I       INSPIRATIONS       I        PARTENAIRES       I       CONTACT

Les tendances mode de l'automne-hiver 2019-2020.

L’hiver 2019 sera contrasté. D’un côté, une certaine idée de l'élégance, hommage au charme pas si discret de la bourgeoisie française. De l’autre, un souffle punk, dressant le portrait d’une féminité rebelle, se moquant des conventions. Deux influences aux antipodes, se retrouvant autour d’une idée : celle de célébrer la femme d’aujourd’hui plutôt que de la rêver. Zoom sur les tendances qui vont faire l’automne-hiver 2019-2020.


Bourgeoise


L’idée ? Revenir aux vraies valeurs de l'élégance après des saisons de mode conceptuelle. En tête de liste, un profil bourgeois tout droit sorti de la fin des années 70 et du début des années 80. Jupe-culotte, blazer, pantalon à plis, tailleur, trench... Assurément une garde-robe cohérente, parfaitement coupée, où seule compte l’envie irrésistible de s’habiller.


De gauche à droite : Balenciaga, Celine par Hedi Slimane, Burberry



Punk Spirit


Aux antipodes du style lady like, 2019 dresse le portrait d’une féminité révoltée, insoumise et inspirée. Place au noir, aux lignes acérées, aux carreaux et à tous les artifices du punk, du grunge et pourquoi pas de l’heavy métal pour un revival mode cool et détaché, se moquant des conventions.


De gauche à droite : Alexander McQueen, Prada, Louis Vuitton



Eighties


Obsession de l’automne-hiver : les années 80. Un come-back ultra festif, glitter et épaulé, à tendance night-clubbing époque studio 54 ou Palace, chacun choisit son camp.


De gauche à droite : Saint Laurent par Anthony Vaccarello, Alberta Ferretti, Isabel Marant



Pied de poule


En total look, le pied de poule fait bonne impression et dope la silhouette dans une fusion d’esprit rétro, d’allure androgyne et de lignes contrastées.


De gauche à droite : Chanel, Gucci, Dolce & Gabbana


Capes


Pour toutes celles qui aspirent à rester elles-mêmes dans des vêtements modernes et réalistes en toutes circonstances, le come-back de la cape tombe à point. Un chic complice du naturel de chacune, essentiel d’une garde-robe élégante où confort et séduction font corps et style.


De gauche à droite : Dior, Burberry, Gucci



Check


Une vaste géométrie variable de carreaux grunge. L’idée ? Les porter en total look et/ou color block comme le signe ultime d’une confiance en soi assumée.


De gauche à droite : Dior, Burberry, Gucci



Peaux lainées


Variation autour d’un thème décidément plébiscité chaque hiver : le shearling fait peau neuve et joue la carte du naturel. Des lignes énergiques, citadines et sportives, dans une version pilote preppy chez Celine, Seventies chez Chloé ou aventurière chez Isabel Marant.


De gauche à droite : Celine par Hedi Slimane, Chloé, Isabel Marant



Effets d’épaules


Toutes les possibilités du volume : qu’on parle d’une obsession traduite en vestiaire architecturé, d’un délire conceptuel ou d’un come-back 80 triomphant, les épaules carrées étoffent le vêtement, pour mieux le réinventer.


De gauche à droite : Saint Laurent par Anthony Vaccarello, Y/Project, Givenchy



Fluo


Sources d’inspiration en vrac : les années 70, la scène électro, les changements climatiques... Résultat : un festival de colorblocks, et de matières techniques pour en mettre plein la vue et appeler à réagir. « Ce que je veux ? Choquer les gens, les forcer à réfléchir » disait Yves Saint Laurent à Vogue en 1971 après la présentation de sa fameuse collection « Scandale »…


De gauche à droite : Balenciaga, Saint Laurent par Anthony Vaccarello, Christian Cowan



Tailoring couture


Avec une saison sous influence androgyne, le smoking fait – évidemment- son come-back. Oui, mais en version couture, relevé de détails chicissimes de manches, d’épaules et de paillettes. La nouvelle version du soir.


De gauche à droite : Alexander McQueen, Celine par Hedi Slimane, Givenchy



Plumes pop


Place au glamour avec une priorité au soir et aux nuits. Soit des plumes festives et sexy en multitude, supplément de sensualité et d’éclat, carrément couture.


De gauche à droite : Valentino, Saint Laurent par Anthony Vaccarello, Loewe



Fausses fourrures


Plus qu’une tendance, une évidence. Trois exemples les plus probants de fourrures artificielles avec d’un côté, un accent BCBG, de l’autre, un twist sauvage. Un mélange chic et choc des genres, tout à la fois parure anti-freeze et argument de féminité moderne.


De gauche à droite : Michael Kors, Stella McCartney, Moschino



Ballons


Cette saison, tout est affaire de proportions, notamment dans les épaules et les manches. Chez Bottega Veneta, Alexander McQueen, Balenciaga, celles-ci se font rondes, courbes ultra douces marquant l’allure d’une nouvelle féminité dans l’air du temps.


De gauche à droite : Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen



Dominatrix


Du noir, du cuir, des laçages et des corsets… Les robes de l'hiver se donnent des airs néo-maîtres aux accents sexy, et - osons-le - dominateurs.

De gauche à droite : Alexander McQueen, Louis Vuitton, Versace



Climate change


Omniprésents sur les podiums, les effets comfort-wear ont l’apanage du style. Des volumes matelassés dramatisés par l’art d’une proportion nouvelle, pactisant avec des matières techniques pour des formes hybrides. Le must pour affronter les changements de climat et l’apocalypse, inspiration star du défilé Marine Serre.


De gauche à droite : Comme des Garçons, Marine Serre, Balenciaga


Article: Vogue Paris

Auteur : EUGÉNIE TROCHU


#vogue #vogueparis #tendances2019 #fashioweek #influence #branding #sociologie #climat #textile #mode


1,043 vues